Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.

08 Sep

Rentrée littéraire 2012- L'héritière aux deux royaumes

Publié par Michel Zordan  - Catégories :  #Un auteur du Sud Ouest

l'héritièreL’héritière aux deux Royaumes - Auteur Michel ZORDAN - ISBN 978-2-9532863-8-0 - 240 pages aux Editions 3 Z

Extrait - La contrée que nous traversions maintenant consistait en un plateau aride, pratiquement désert. C’était la fin d’après-midi et le soleil touchait déjà l’horizon. Lorsque nous aperçûmes,  un peu sur la droite de notre route, un bouquet d’arbres. Avec un peu de chance, quelques vers blancs pourraient y avoir élu domicile. Le paquet d’arbres s’avéra être plus important que prévu et nous pûmes y dissimuler la jeep. Dans le ciel quelques nuages, mais pas de pluie, elle devait tomber plus loin sur la zone de paille et de forêt. Nous pourrions passer la nuit ici et repartir le lendemain à l’aube.    

 

Cette fois Mona réussit à nous dégoter, non pas des vers blancs, mais de belles chenilles palmistes dodues pourvues de petits poils noirs. J’aurais préféré de bons gros vers blancs, bien gras et un peu visqueux, mais rien d’autre ne figurait au menu. Pour la première, je fis le difficile, fermant même les yeux pour arriver à l’ingurgiter. Le plus dur était fait et j’avalai ma part sans trop de caprice. Mona se moqua gentiment de moi, mais la décontraction n’était pas de mise ce soir-là. Nous étions traqués et nous savions que les militaires n’en resteraient pas là. Mais pourquoi lancer les militaires à nos trousses ? Je ne comprenais toujours pas, nous ne représentions rien, alors pourquoi cet acharnement ? De temps à autre, je sortais le nez hors des arbres, pour tenter de voir et écouter. Il n’y avait pas de lune, la nuit était sombre, avec juste quelques étoiles entre les nuages. Heureusement que deux couvertures étaient restées dans la jeep, j’en étalai une au sol pour Mona qui s’endormit presque tout de suite. Je la regardai dormir, j’avais quand même beaucoup de chance de l’avoir près de moi, ma Princesse. Jamais depuis le départ de cette aventure elle ne s’était plainte. Prenant toujours les choses comme elles venaient, essayant toujours de relativiser les problèmes, cherchant une solution.

 

Vers deux heures du matin, je n’avais toujours pas envie de dormir. Une petite fraicheur s’installait et je recouvris Mona qui dormait à poings fermés avec la deuxième couverture. C’est du nord que vint l’alerte, une lumière assez brève, à coup sûr les phares d’un véhicule. Peut-être une mauvaise manipulation du chauffeur, puisque de nuit, les véhicules militaires ne souhaitant pas se faire repérer roulaient en « Black-out ».  Les colonnes se déplaçaient à vitesse très réduite, avec juste une petite lanterne rouge à l’arrière, les Black-out,  seulement visibles par le véhicule suiveur. Le conducteur ayant peut-être heurté un rocher avait durant un court instant utilisé ses phares. Impossible d’estimer la distance.  Pendant plus d’une heure, je scrutai dans la direction suspecte, prêtant l’oreille. C’est seulement une heure plus tard, qu’un bruit de moteur se fit de nouveau entendre, mais à l’opposé cette fois. J’attendis encore deux à trois minutes, pour être certain, mais le doute n’était plus permis. Je réveillai doucement Mona.

Commenter cet article

Archives

À propos

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.