Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.

08 Apr

On n’demande qu’à en rire : Laurent Ruquier, un brin de méchanceté

Publié par Michel Zordan  - Catégories :  #je ne vais pas me gêner

bachus

Que sont-ils devenus ?  C'était le 28 juin 2011 - Mea culpa,  j’avais tort,  la danse pour implorer les dieux de la pluie ça marche,  la preuve, je reviens de vacances et des trombes d’eau tombent du ciel, mon bronzage va rapidement se faner.

 

Dans mon  petit mot du 27 mai, j’avais supplié les responsables  de la chaîne de nous remettre  Laurent et Catherine et même Benguigui  et Métayer… Ils ont exaucé mes vœux, à une exception près. 

 

J’ai pas vu l’émission lundi, mais je l’ai regardé mardi, un vrai désastre, j’aurai  mieux fait de  rester en vacances et profiter du soleil, des palmiers et des… 

 

D’abord Pierre Emmanuel, un nouveau, pas pour longtemps, Catherine Barma et  JL Moreau l’ont rapidement taclé.  Pour le candidat au supplice ce fut la délivrance, tellement il avait le trac (faudrait peut-être prévoir  des séances  à blanc).  Je m’attendais à une descente en flèche du candidat, je m’étais même servi une bière pour profiter pleinement de  l’hallali.  Que nenni,  le jury a été prévenant,  trop prévenant, y allant même de compliments.  Désopilant, je dirais même affligeant,  il était où le spectacle, je la paye pourquoi ma redevance.  Je ne vais pas enfoncer le clou, et  je ne le note donc pas.

 

Ensuite Claudia en « blonde »,   blonde comme son  sketch.  Parodier des politiques ça ne s’improvise pas.  Je l’avais adoré dans ses trois premiers passages, celui-là est à oublier. Ma note à Claudia 8/20, s’il te plaît Claudia, enlève ta perruque pour tes prochains passages.  Là encore le jury a été gentil,  plaisant, mais comme l’émission manque de filles,  je comprends mieux…

 

Vint ensuite le tour de Pierre Cosson,  dans le civil il doit être prof ou un quelque chose  comme ça. Je pense qu’aujourd’hui, il n’a pas fait la différence entre le lycée et le Moulin Rouge.  Pour lui ça sera un 12 (5 + 8 pour  les préservatifs qu’il a distribués à la fin).  Inutile de vous dire que  le jury n’a pas été à la hauteur, pourtant des mâles dans l’émission y en a, il pouvait malmener l’individu sans risque, même pas.  

 

Et les Lascars Gays (eux ils peuvent tout se permettre) mais aujourd’hui  ils sont allés tout au bout de  leur liberté.  Je serais sympa, un 8/20 pour eux aussi.   Bien sur, pour eux  le jury c’est répandu en éloges, c’en était presque nauséeux.  

 

Il  est temps de le noter ce jury,  il mérite combien ?  Aujourd’hui  il a manqué d’agressivité,   ses explications étaient trop convenables,  trop prévenantes,  c’est pas ça qui va amener de l’audience.  Les téléspectateurs,  ils veulent un brin de méchanceté,   une pointe de sadisme,  une goute de bassesse,  une grosse poignée de férocité,  une livre de mauvaise foi,  trois à quatre grammes de fourberie,  quelques grains d’insolence.  J’arrête là, sortir tous les synonymes de (pour faire une bonne émission) n’apporterait pas grand chose de plus.  Un jury ça ne doit pas se mettre au niveau des candidats.  Que diable madame, messieurs, c’est vous les chefs,  reprenez  de la hauteur, le mépris, l’arrogance,  le dédain,  la suffisance, ça fait vendre.  J’espère que ma leçon portera, mais j’en doute.

 

Avertissement : Monsieur Laurent Ruquier, madame Barma,  la reprise c’est dur, dur, votre émission devient ordinaire, très ordinaire même, trop ordinaire.  Si vous n’avez pas autre chose à me proposer,  je vais  zapper et regarder « questions pour un champion »  ou mieux encore « la roue de la fortune ».

 

Trop penser, ou trop croire peut être nocif pour la santé... Voyez ou j'en suis arrivé...

Commenter cet article

Archives

À propos

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.