Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.

01 Apr

On n’demande qu’à en rire : avec Zidani, Catherine Barma a touché le jackpot

Publié par Michel Zordan  - Catégories :  #je ne vais pas me gêner

carcas-copie-1.jpg

Quel faux-cul !  Je n’ai jamais douté, jamais. Je vous l’avais bien dit qu’il fallait faire confiance à Catherine Barma et et à Jérémy Michalak pour cette 3 ème saison.  Je vous l’avais bien dit qu’il fallait faire confiance au service public.

 

Malgré les dizaines, voire les centaines  de milliers de détracteurs, j’ai toujours soutenu l’émission,  et j’en suis très fier.  Et dire que certains rechignent pour verser leur redevance : n’importe quoi.  Avec le service public vous avez la certitude que votre argent est toujours très bien utilisé.

 

Revenons à nos moutons. Il fallait juste un miracle pour sauver  cette émission, et le miracle a eu lieu en cette fin d’après-midi du 17 octobre 2012. Il couvait depuis plusieurs semaines le miracle, mais il s’est révélé aujourd’hui,  17 octobre 2012. Aujourd’hui vers 18heures 30,  une icône est née, et cette icône  c’est Zidani.  Je n’hésiterais pas à dire que Zidani est pour «  On n’demande qu’à en rire »  ce que Zidane a été pour le football (nous aurons peut-être la chance de l’avoir comme sélectionneur de l’équipe de France.   Alléluia.)  Je vous l’accorde,  la comparaison  est facile, mais il fallait oser et j’ose.

Avec cette humoriste,  Catherine Barma sauve sa peau, mais pas que.  Son superbe appartement dans un superbe hôtel particulier, elle peut le conserver (tant pis pour l’agent immobilier qui l’avait déjà mis en vente.) Son chauffeur, ses domestiques, c’est aussi OK pour eux,  pas besoin de les licencier, pas besoin de plan social.  Par les temps qui courent c’est une victoire. Une victoire à sûrement mettre au crédit du ministre du redressement productif, monsieur … Désolé, mais son nom m’échappe.  J’ai ouï dire qu’il était intervenu.  Normal, Antenne 2 c’est surtout l’argent public.

Il faut bien le reconnaître,  depuis le reprise,  c’était médiocre,  très médiocre même.   Le jury en était à surnoter les candidats.  Je ne voudrais froisser personne, mais  les Décaféinés,  ils sont toujours surnoter.   Malheureusement ils ne sont pas les seuls. Vu de l’extérieur ça se voit et ça fait tâche.    Laurent Ruquier l’avait bien comprit, il ne faisait plus que quelques rares apparitions.  Manière de garder la main, on ne sait jamais, et il a eu le nez fin. Puisque cette dame arrive,  peut-être et sûrement  imposée par le ministre susnommé,  s’imposant à chacune de ses  prestations,  dans des registres bien différents.  Aujourd’hui le thème choisi  « un maire refuse de célébrer les mariages Gay ».  Parfaitement traitée le sujet,    enrobé dans un humour  décapant, mais en même temps très réaliste (voir les commentaires très élogieux des jurys. C’est leur boulot après tout.)  

Dans la foulée Artus qui fait le yoyo depuis plusieurs semaines,  ne s’en tire pas si mal.  C’est bien connu,  au contact des très bons,  même les médiocres deviennent meilleurs. Y a qu’à voir les bras cassés qui jouaient avec Zidane,  ils ont finis par gagner la coupe du Monde, et ils en ont presque gagné une seconde. J’ai bien dit presque.)  Mais ça c’est une autre histoire.   

Juste une idée en passant madame Catherine Barma,  faudrait peut-être en parler à Vérino, et même aux Décaféinés et même aux jumeaux.

Commenter cet article

Archives

À propos

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.