Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.

27 Nov

Et pourquoi un vin de l'Aveyron

Publié par Michel Zordan  - Catégories :  #Géovignoble - quel bon vin vous amène...

vignobles aveyronL'Aveyron, terre de montagne et de plateaux, est surtout connu pour ses fromages et ses charcuteries. Toutefois, ce département abrite au cœur de ses vallées, de multiples autres productions, qui lui apportent diversité et originalité. Dans une nature préservée, perchées entre 200 et 400 mètres d'altitude, les parcelles de vignes, sont exposées plein sud. Le climat de la région subit la double influence de la Méditerranée et du Massif Central. Le relief de vallée protège les vignes contre les grands froids hivernaux et les coups de vents et favorise le réchauffement printanier. Une flore spécifique, comptant certaines espèces méditerranéennes, s'épanouit sur les pentes. Rien d'étonnant donc à ce que la vigne n'ai aussi trouvé sa place. Perchées entre 200 et 400 mètres d'altitude, les parcelles sont exposées plein sud ce qui garantit un ensoleillement maximum tout au long de l'année.

 

L'Aveyron vous offre 4 appellations –

Côtes de Millau ;   Entraygues le Fel ;   Estaing et  Marcillac

 

Le vignoble de  Marcillac compte 170 hectares de vigne situées à quelques Kms au nord/ ouest de Rodez. Accroché sur les pentes des petites montagnes souvent aménagées en terrasses, le Fer Servadou, localement appelé Mansois représente 95% de la production de l’AOC Marcillac. Ce cépage introduit au IX ° siècle par les moines de Conques, offre au vin  toute sa typicité. Les vignerons ont obtenu l’AOC Marcillac en 1990, ils élaborent des vins rouges et rosés.

bouteille rougeCuvées traditionnelles, issus de macérations longues ou courtes, les rouges de l’A.O.C Marcillac sont remarquablement typés par le cépage Mansois, ils s’associent à merveille aux plats de la région. Ils  sont très aromatiques, racés et veloutés. Dotés d'une robe grenat à pourpre, ils offrent un nez de fruits rouges bien murs et une bouche ample et poivrée. Ce sont des vins de semi-garde, qui atteignent leur plénitude entre 3 et 5 ans après la mise en bouteille. Dégustés à une température de 16°, ils mettent en valeur de nombreux mets dont le tripoux, la potée auvergnate, les charcuteries aveyronnaises et les fromages crémeux à base de lait de vache et l’aligot….

 



Commenter cet article

Archives

À propos

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.