Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.

22 Dec

AOC Tursan : Un landais de vieille souche

Publié par Michel Zordan  - Catégories :  #Géovignoble - quel bon vin vous amène...

AOC-Tursan.jpgQuel bon vin vous amène tous les jours à la découverte d’un nouveau terroir : Vignobles du Grand Sud-ouest
   
Le vignoble de Tursan est situé au sud-est du département des Landes et de Mont-de-Marsan. Sa superficie actuelle est d'environ 400 hectares. L'apparente dispersion du vignoble n'est pas le signe d'un manque d'unité, mais une preuve de la recherche de l'adaptation “cépages, terroirs, homme”.  L’AOC Tursan est accordée par décret en mai 2011.

Aire de répartition géographique - Le vignoble de Tursan est réparti sur une très vaste zone, il s'étend sur 39 communes du département des Landes et deux communes du département du Gers. Les parcelles de vigne sont plantées sur de multiples vallons, orientés EST-OUEST, aux versants Sud bien protégés et ensoleillés, qui offrent les situations favorables à la bonne maturation des raisins. Cette configuration, qui ne permet donc pas de construire un vaste vignoble, demeure propice à la mise en place d'îlots viticoles bien organisés, “jalousement cachés”. Ici le relief n'est guère élevé, 220 m est le point le plus haut, mais cela suffit pour faire de Tursan un vignoble de piémont.

Des formations géologiques anciennes - L’ère secondaire a légué au TURSAN un socle calcaire, tandis que le tertiaire laisse un substratum siliceux. Dans la partie du TURSAN situé au Sud-Ouest de Geaune, des affleurements calcaires sont visibles dans les village de Payros, Cazautet, Puyol, Cazalet et Cledes. Les derniers cycles marins du Pliocène apportent des sables fauves d’origine continentale, des glaises bigarrées et des argiles à graviers. Quant aux formations récentes, nous leurs devons les nappes à galets, ceux de la formation Maucor localisés sur le point haut de Mauriès, sont de la fin du Pliocène.

Les cépages du vignoble de Tursan -
L'encépagement en blanc est composé majoritairement de Baroque (pour près de 90 %) de Gros Manseng et de Sauvignon.

En rouge, le Tannat et les Cabernets Franc et Sauvignon sont les cépages principaux.

Les Rouges sont vinifiés après un égrappage total. Selon l'origine des raisins et l'âge des vignes, les macérations sont conduites pour donner des vins souples ou plus charpentés en fonction des souhaits du vigneron.

L'avis du Sommelier -

Les Tursan vins Blancs, bénéficient d'une fermentation à basse température. Ils accompagnent de la meilleure façon qui soit les poissons de rivière et les huîtres. A servir entre 7 et 9°.

Les Tursan rouges, issus de macération courte pourront être consommés rapidement.
Les rouges plus traditionnels seront appréciés après un épanouissement de quelques années en bouteille.
Ils sont parfaits pour accompagner un gibier, une viande rouge grillée ou en sauce, le plateau de fromages.
A servir entre 15 et 18 °

Les Tursan rosés sont issus des cépages Cabernet Francs et Sauvignon. Ils sont obtenus par une courte macération suivie d'un pressurage rapide. Ils se consomment jeûnes sur des grillades, et de la charcuterie légère.
A servir entre 7 et 9°.

Commenter cet article

Archives

À propos

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.