Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.

02 May

Ambroisine et ses frères, le 2

Publié par Michel Zordan

Il est huit heures, lorsque mon téléphone sonne, c’est l’hôpital. Fébrile, je décroche !

– Bonjour… Théo Granville, oui c’est bien moi !

Les paroles qui suivent ont pour effet de faire couler les larmes sur mes joues.

– Que se passe-t-il Théo, tu es tout…

– Rien maman, elle vient juste de se réveiller, je fonce à l’hôpital !

-------------

Demain vendredi 11 octobre 2019, à 10 heures, j’ai un rendez-vous très important chez Florian Rogax, le patron des laboratoires Rogax-Zormapets. Rogax-Zormapets est un labo français international, spécialisé dans l’élaboration de pharmacopée pour animaux de compagnie. Les marchés qui ont en ligne de mire les animaux de compagnie sont des secteurs en pleine expansion. Certains propriétaires sont prêts à tout pour le bien-être de leur « bébé », alors pas d’hésitation, faut leur prendre du fric, beaucoup de fric. Dans cette optique, Florian Rogax, le grand patron, veut lancer une nouvelle entreprise, avec un nouveau concept, à implanter à l’international. La création de repas régimes haut de gamme pour animaux de compagnie, à déguster en restopets, ou en livraison, en drive, et à domicile. Ça existe déjà pour les humains, et ça marche du tonnerre, alors pourquoi pas pour les animaux de compagnie. Attention, nous parlons de repas régime étoilé, pas du truc bas de gamme que l’on peut trouver dans tous les supermarchés. Demain, Florian Rogax reçoit des investisseurs pour leur présenter le projet. Et le cabinet d’avocats Grandville dont je fais partie, spécialisé dans le conseil aux entreprises, est là pour ficeler le volet juridique de l’opération.

Le cabinet Grandville sis à la Défense. À l’internationale, nous sommes également présents, à NY, Rome, Milan, Londres, et à Frankfurt. Moi, je suis Maître Théo Grandville presque 30 ans, et toujours célibataire. Mon père, paps, le patron, c’est Maître Gabin Grandville, et maman, Maître Martine Lagarrigue, épouse Grandville travaille également dans l’affaire. J’habite seul, dans le 8°, un appartement qui me vient de mes grands-parents paternels. Paps et maman habitent une villa à Neuilly.

J’ai oublié de préciser, mon rendez-vous avec Florian Rogax se situe dans son domaine de chasse en Sologne, le château de la Louve, du côté de la Motte-Beuvron. Je dois arriver de bonne heure, avant la partie de chasse qui débutera à 10 heures, et à laquelle je dois absolument participer. C’est sans doute un peu pour ça que mon père a insisté, la chasse, ce n’est pas son truc. Ce n’est pas le mien non plus, mais le patron c’est lui. Les invités sont pour la plupart des investisseurs en puissance, alors il est important qu’un membre éminent du cabinet Grandville soit présent. J’ai les coordonnées GPS, je n’aurais donc aucun problème pour trouver.

Plus de 3 heures de route, je dois donc me lever à 5 heures. Je n’ai aucun problème pour trouver le château de la Louve. En pénétrant par le grand portail dans le parc, tout au fond, la bâtisse du XVII° est magnifique. On voit qu’il y a beaucoup de fric dans le secteur. Je ne suis pas dans les premiers, loin de là. Une vingtaine de bagnoles, la plupart de luxes, sont déjà alignées dans le parking. Avec ma petite 3008, je fais figure de pauvre. C’est une technique que mon père a apprise de son père, et qu’il m’a inculquée. N’oublie pas une chose mon fils, tu auras à faire à des personnes, la plupart, de nouveaux riches, qui se sont faits eux-mêmes, en écrasant sans pitié les autres qui s'accrochaient de toutes leurs forces. Imbus d’eux-mêmes, ils n’ont qu’une chose en tête, le fric, faire toujours plus de fric. Tu ne dois jamais apparaître plus important qu’eux sur le plan pécuniaire, la frime ce n’est pas bon. Paraître un ton en dessous, te permettra de mieux les manipuler, en les flattant intelligemment, et ça marche. Les riches adorent les flatteries, et les courbettes, mais sans jamais se baisser trop bas. Paraître humble, mais bien écouter, bien observer, être perspicace, et efficace sont les vertus essentielles pour réussir dans ce milieu de requin. À peine devant l'entrée, un voiturier se présente et je lui remets les clés. Puis une jeune femme, une hôtesse viens vers moi. Brune, élancée, 22, 23 ans, grand sourire, yeux foncés, petit tailleur saumon, escarpins assortis, belles jambes, pas mal roulé la demoiselle !

– Bonjour Maître Grandville, je suis Alice, c’est moi qui suis chargée de m’occuper de vous durant tout votre séjour parmi nous. Je vais vous conduire à votre suite, puis nous irons à la salle d’armes !

– Alice, une suite, mais il n’était pas prévu que je passe une nuit ici, maintenant s’il le faut !

Commenter cet article

Archives

À propos

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.