Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.

16 Mar

La petite grenouille qui rigolait

Publié par Michel Zordan  - Catégories :  #Un auteur du Sud Ouest, #Michel Zordan, #La petite grenouille qui rigolait

– Bruno, reviens par ici, la mare c’est dangereux, reviens tout de suite !

Je m’apprête à repartir et à ce même instant,  j’entends un petit rire,  un rire d’enfant. Je me retourne et aperçois la petite grenouille bien vivante à la surface, nageant vers moi, puis repartant vers le milieu. Je l’avais très certainement serré un peu trop fort, et elle s’est trouvée un instant groggy. Le rire, c’est elle. Se déplaçant de gauche et de droite comme pour bien se faire voir, elle continue de rire. Après une, deux, parfois trois boucles ou même plus,  je me réveille. Ce n’est pas un véritable cauchemar, mais c’est chaque nuit, alors je suis en surchauffe.

Difficile de raconter cette histoire à Nelly, ma nouvelle copine, à mes proches, ou à mes amis. Une grenouille qui rigole : pauvre Bruno, il a dû rester trop longtemps exposé au soleil. J’hésite à en parler à  mon médecin. Attias est un ami, mais il va encore me dire que je travaille trop, que c’est le stress. Il va me trouver des trucs pas possibles, et il va me refiler des antidépresseurs, c’est sûr. Non, pas question. Je sais ce que je vais faire, trouver un spécialiste des rêves. Une personne qui pourra analyser et peut-être me donner des explications et surtout des solutions. Attention, un vrai pro, pas un charlatan.  Ça ne sera pas facile, mais avec les forums ça devrait aller. Je m’informe alors sur les divers sites dits spécialisés. Ils sont légion,  mais ne m’apportent pas de réponse, et ne font qu’ajouter au trouble. Les jours passent, les images reviennent inlassablement et toujours pas de solutions. Puis une nuit, les images arrivent, la séquence est toujours identique, seule la fin est différente. Une bulle transparente, plus ou moins ronde, apparaît à la surface de l’eau, en lieu et place de la grenouille. Tout en se déplaçant de gauche à droite, comme la grenouille, la bulle rit, toujours ce rire d’enfant. Puis je me réveille en sursaut. Bizarrement,  je suis moins stressé que d’habitude, peut-être cette nouvelle apparition annonce-t-elle une avancée ? La nuit suivante, toujours la même séquence, mais alors que la bulle prend forme, une deuxième, plus petite vient prendre position au-dessus. L’angoisse a presque disparu. C’est certain, ça avance. Je cherche à comprendre si cette progression n’est pas due à mon comportement. Je repense à tous les faits et gestes de la veille et de l’avant-veille. Je ne vois rien qui puisse expliquer.

Commenter cet article

Archives

À propos

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.