Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.

14 May

La villa du truand

Publié par Michel Zordan  - Catégories :  #Michel Zordan, #Un auteur du Sud Ouest, #la villa du truand

la villa du truand
la villa du truand

Extrait - La dame qui vient de m’interrompre se prénomme Paulette. Elle est ma gouvernante. En réalité cette dame fait tout dans la maison, une véritable fée du logis. Elle occupe très bien ses journées, elle est très active et n’arrête jamais, une véritable perle. Elle est veuve et sans presque aucune ressource, alors je me suis fait une obligation en la recueillant. Elle loge dans ma maison, elle mange dans ma maison, en contrepartie d’un peu de travail. C’est un échange de bons procédés en quelque sorte. Je me suis inspiré des nombreux sites internet qui proposent des services gratuits, contre des services gratuits. Je suis riche, mais pas insensible au malheur des autres. Sans moi elle serait très certainement à la rue, ici au moins elle a un toit, mange à sa faim et a une occupation à plein temps. Vous seriez étonné par le nombre de personnes qui tombent dans la dépression à cause du manque d’activité. Paulette ne risque rien de ce côté-là. N’est-ce pas le rêve de presque tous les citoyens qui vivent dans ce merveilleux pays. Je suis même obligé d’insister, sinon elle ne fait que grignoter. Je ne tiens pas à ce qu’elle tombe malade. Je pourvois même à sa garde-robe. Lorsqu’elle fait le service durant les petites fêtes que j’organise, je tiens à ce qu’elle fasse bonne impression. Elle a beaucoup de chance de m’avoir rencontré. Grand seigneur, non… Vous seriez étonné par toute la générosité que les riches peuvent déployer. Mais eux n’en parlent pas à tout bout de champ. Ils sont discrets, eux...Et surtout, ils sont généreux avec leur propre argent, pas comme certains ou certaines, avec l'argent des autres...

Étrange ces policiers qui me rendent visite, ici c’est le territoire des gendarmes, pas de la police

– Madame, monsieur, que puis-je pour vous ?

– Bonjour, monsieur Merville, je suis le commandant Martin et voici mon collègue le capitaine Vergnole. Nous faisons partie de la DIPJ, Direction interrégionale de la Police judiciaire de Marseille. Nous avons travaillé avec les forces de gendarmerie sur plusieurs affaires qui concernaient l’ancien propriétaire de cette propriété, le sieur Aleksandr Boukov. Pouvons-nous entrer quelques instants, nous avons à vous parler !

Commenter cet article

Archives

À propos

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.