Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.

20 May

Quel bon vin vous amène dans le vignoble Orléanais

Publié par Michel Zordan  - Catégories :  #Vins Orléans, #quel vin vous amène

vignobles de l'orléanais
vignobles de l'orléanais

Géovignoble ... à la découverte des Vignobles de la Vallée de la Loire et du Centre se répartissent en 3 grandes entités -

1) Val de Loire, Pays d 'Anjou, de Saumur de Touraine, avec l'Orléanais et le Haut Poitou
2) le Pays Nantais, avec les Fiefs Vendéens
3) les Pays du Centre, avec le centre Loire et les pays d'Auvergne.

Le vignoble d'Orléans : AOC Orléans et AOC Orléans Cléry - Les premières vignes de la région ont été implantées par les moines, en bord de Loire, au cours du VIe siècle. A 10 kms d'Orléans entre Loire et Sologne le vignoble d'Orléans s'étend sur les communes de Cléry-st-André, Mareau-aux-Prés, Mézières-lez-Cléry et Saint-Hilaire-Saint-Mesmin.

Un peu d’histoire source Wikipédia Il semble que les moines de l'abbaye Saint-Mesmin de Micy aient produit du vin dès le début du vie siècle. À la même époque, Grégoire de Tours mentionne la présence de viticulture dans l'Orléanais.

Durant l'époque moderne et pour diverses raisons, le vignoble connait une importante extension, sous forme de quasi-monoculture de Châteauneuf-sur-Loire à l'est jusqu'à Beaugency à l'ouest. Il fait partie du domaine royal français, donc logiquement la Maison du roi et la ville de Paris s'y approvisionnent en vin. En effet, en 1577, le Parlement de Paris promulgue une loi interdisant aux Parisiens l'achat de vins produits à moins de 90 kilomètres de la capitale, la production orléanaise est alors augmentée pour satisfaire la demande. Le transport du vin vers la capitale en grande quantité est favorisé par la courte distance (133 kilomètres) sur terrain plat, le pavage de la route de bout en bout dès 1577 (tronçon de l'actuelle route nationale 20) et la construction du canal de Briare ouvert en 1642 (reliant la Loire à la Seine par la vallée du Loing). L'augmentation de la production s'effectue au détriment de la qualité.

Il semble que la table royale s'approvisionne en vins de la vallée de la Loire jusqu'au XVIe siècle. Pour tenter de limiter la consommation excessive qu'en fait Henri IV, roi de France de 1589 à 1610, son médecin et conseiller Joseph du Chesne écrit en 1606 dans son Pourtraict de la santé : « le vin de Coussy et d'Hay et semblables ont même été trouvés meilleurs que ceux d'Orléans qui sont fumeux et qui donnent à la tête. C'est pourquoi ont fait prêter serment à tous les maîtres d'hôtel du Roy à leur réception en telle charge de ne faire servir pour la bouche du Roy des vins d'Orléans, bien que d'ailleurs, ils sont mis au nombre des bons vins quant au goût ». La cour semble délaisser peu à peu le vin orléanais sous Louis XIII qui règne de 1610 à 1643. L'avis du roi est suivi par l'aristocratie qui à son tour opte pour les vins de Champagne puis de Bourgogne, ce qui a pour effet de spécialiser l'Orléanais dans la production de vins médiocres et bon marché.

Orléans-Cléry rouge issu de Cabernet Sauvignon - ce vin à la robe très profonde et au caractère tonique est un vin de garde. Les bons millésimes prendront de la rondeur pendant une dizaine d'années, servi entre 18 et 20° il accompagnera vos viandes rouges, gibiers à poils et à plumes.

Orléans blanc issu de cépage Chardonnay - ce vin aux subtils arômes de fleurs blanches, très fruité et servi à 8°, constituera un merveilleux apéritif et accompagnera vos plats de poissons ainsi que vos fruits de mer.

Orléans rouge issu de Pinot Meunier et Pinot Noir - Ce vin développe un nez de fruit rouge, il est très fruité avec un final rafraîchissant. Servi entre 12 et 14° il accompagnera à merveille vos viandes rouges et blanches, vos viandes rouges et blanches, vos charcuteries, volailles et grillades.

Orléans rosé issu du Pinot Meunier - Vin de l'été par excellence il sera le compagnon idéal de vos grillades et de vos buffets froids. Vous pourrez le consommer toute l'année sur vos entrées, plats exotiques et couscous. Sa température idéale de service se situe entre 6 et 8°.

En savoir plus avec les vignerons et les vigneronnes de l'Orléanais>>>

Richesses et saveurs, voyages aux cœurs des vignobles de l’Orléanais >>>

Orléans de long en large>>>>

Un jardin floral de 35 hectares à découvrir - Parc Floral de la Source>>>

"Quel bon vent vous amène" est une marque déposé

Commenter cet article

Archives

À propos

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.